My recruteur

Votre spécialiste du
recrutement en industrie

Liste des actualités

Industries graphiques : technique et créativité!

Mon grand-père paternel était imprimeur – typographe. Je ne l’ai jamais vu au travail, mais quand j’allais chez lui alors qu’il était à la retraite, je le retrouvais souvent réalisant des étiquettes pour ses VHS, à partir de lettres découpées avec minutie dans son Télé-Loisirs. Il ne manquait pas une occasion de m’expliquer son ancien travail et de me rappeler son parcours dans une imprimerie de labeur du centre-ville du Mans, en Sarthe. C’est peut-être pour cela, notamment depuis qu’il n’est plus là, que j’ai une appétence particulière teintée de nostalgie pour les industries graphiques…

 

Les industries graphiques, ensemble des acteurs qui constituent la chaîne de production d'un produit graphique (qui comprennent entre autres la prépresse, les imprimeries de labeur, la sérigraphie et la reprographie), représentent aujourd’hui environ 4000 entreprises et 50000 emplois.

 

Quels sont les enjeux actuels des industries graphiques ?

Depuis une dizaine d’années, dans un contexte de mutation profonde des systèmes de communication (passage du « print » au « web »), la filière perd régulièrement des entreprises et des emplois, entraînant une perte de savoir-faire. En 2018, la production globale d’imprimés a reculé de 1,5% par rapport à 2017, alors que sur la même période la production industrielle manufacturière au global s’est redressée de 0,7%. Les modèles économiques du secteur évoluent rapidement avec l’arrivée de nouveaux acteurs et l’internationalisation de la concurrence (centres d’impression à la demande…). Les changements socio-économiques imposent aux entreprises de nouvelles exigences de qualité, une réduction des délais de production, un ajustement des grilles tarifaires mais aussi le développement de nouveaux types de service s’appuyant sur les nouveaux media.

 

Des signes d’optimisme toutefois pour la filière : les marchés de l’emballage et de la PLV restent très dynamiques et la prise de conscience récente en faveur de l’environnement incite les acteurs de la filière à toujours innover pour proposer des produits les plus éco-responsables possible. L’explosion de la vente en ligne dynamise également la filière qui doit innover pour protéger les produits à livrer. En parallèle, le développement des technologies d’impression numérique et de l’impression 3D fait également émerger de nouveaux marchés, ce qui ouvre des perspectives de diversification (grand format…).

 

 Quels sont les besoins en recrutement dans les industries graphiques?

Une étude récente de l’Insee indique que les carnets de commande sont stables dans le secteur. Les industries graphiques continuent de recruter, souvent dans le cadre de départs en retraite, mais de temps à autre aussi pour des créations de poste. En juillet 2019, il y a près de 1500 offres d’emploi à pourvoir en France dans le secteur sur les jobboards spécialisés.

Les métiers sur lesquels il y a le plus de besoins sont les suivants : opérateur de production, conducteur de machines d’impression, fabricant, graphiste, responsable de production/d’atelier/d’équipe, commercial…En synthèse, essentiellement des postes liés à la production, auxquels on accède via un Bac pro ou un BTS Communication et industries graphiques (ou CQP équivalent) mais également des besoins en supports.

 

Quel intérêt pour les candidats d’intégrer les industries graphiques ?

Malgré la contraction des besoins dans le secteur, du fait des mutations récentes, il s’agit d’un secteur d’activité qui innove et se professionnalise. Considérés comme des produits de grande consommation liés à notre quotidien, on peut voir rapidement la concrétisation de son travail et ainsi trouver du sens à ce que l’on fait.

 

Pour aller vers plus de sur-mesure et de valeur ajoutée, les industries graphiques accompagnent collaborateurs et candidats dans des formations en alternance dans ce secteur. Celles-ci ainsi que les périodes de stage servent souvent de période d’essai et un profil jeune diplômé ou en reconversion dans les industries graphiques trouvera rapidement un poste en production. On reste toutefois sur des métiers industriels où les contraintes horaires et les cadences doivent être anticipées pour s’épanouir.

Il s’agit enfin d’une filière où les métiers sont à la fois techniques et créatifs : laissez-vous tenter !

 

Par Vincent VALLEJO, MYRECRUTEUR, spécialiste du recrutement industrie, qui intervient sur les profils technicien à cadre dans l’Ouest de la France.